Qui suis je ?


Le 23 mai 1988, ma canne à pêche en carbone heurte une caténaire sur le pont de la Siagne à Mandelieu la Napoule. Récupéré en flammes par un ami, je serai finalement amputé des deux bras et d’un orteil.
Trente deux ans plus tard, j'ai réalisé 14 défis à la nage, muni d'une monopalme.
Je suis une sorte de Vénus de Milo » : les facilités de langage des valides, je les devance en souriant, laissant mes interlocuteurs face au nu de la vie.
Né à Oran en 1959, Je me pose à Béziers en 1965, avec ses parents et mon frère aîné. Je débute le judo en 1969, à l’AS Police de Louis Sanchez. 1er dan à 16 ans, 2e à 18, je passe un an au Sports-Armée de Marseille période Jean-Paul Coche.
En 1980 je suis affecté au commissariat de Cannes ce qui m'amène à prendre la licence au Dojo Méditerranée de Daniel Pinatel.
Trois fois vice champion de France Police en -86 kg, 3e en Open, partenaire de Yamashita lors d’un passage de celui-ci en 1986 au palais des sports de la ville cinématographique. C’est grâce à mes trois entraînements de judo par semaine que mon cœur à supporté une décharge de 25.000 volts.
« J’ai essayé des prothèses et puis je me suis aperçu que je vivais mieux sans ». Un an après l'accident je suis affecté en tant que standardiste au commissariat de Sète.
Mon histoire est bien trop longue pour être résumée en quelques lignes Si vous désirez en savoir plus sur la résilience qui m'a amenée à devenir un homme différent mais heureux, je vous invite à lire mon livre: "L'homme devenu dauphin" aux éditions Sydney Laurent
N'hésitez pas à me contacter pour une conférence sur le dépassement de soi, la détermination la résilience.

Une vie sans bras peut se partager sans tabou.